Strasbourg foot maillot

racing club de strasbourg alsace Marc Keller annonce le 25 mai 2018 que le budget prévisionnel pour cette saison est de l’ordre de 35 millions d’euros, soit une augmentation de 5 millions d’euros par rapport à la saison précédente. Malgré l’ambition affichée et un mercato estival très actif, Marc Keller rappelle que le maintien est primordial et reste le seul vrai objectif. Oumar Pouye est lui aussi prêté durant le mercato hivernal, cette fois à l’US Quevilly-Rouen qui évolue également en troisième division. Le joueur le plus souvent averti est Jérémy Grimm, ayant pris un carton jaune treize fois sur toute la saison, suivi du duo N’Dour-Gonçalves qui en ont pris sept chacun. La saison 2017-2018 du Racing Club de Strasbourg Alsace est la cinquante-septième saison du club alsacien en championnat de France de Ligue 1, plus haut niveau hiérarchique du football français depuis sa création en 1932. Le club, champion de Ligue 2 en 2016-2017, retrouve ce championnat pour la première fois depuis 2007-2008. Elle voit l’équipe alsacienne terminer à la quinzième place avec un total de trente-huit points. Sur les dix-huit rencontres de ce championnat composé pour la deuxième fois de huit équipes, le Racing en gagne quatorze, en perd trois, et partage les points une seule fois.

racing club de strasbourg alsace Les deux équipes se maîtrisent au cours de la deuxième période jusqu’à ce que le DFCO ne concède un seconde penalty, transformé une nouvelle fois par Lala à la 79e minute. Menés dès la 5e minute après un but de Payet, les Alsaciens égalisent à la demi-heure de jeu grâce à un but de Jean-Eudes Aholou ; les Marseillais reprennent l’avantage à la 48e minute par Morgan Sanson avant que Bakary Koné n’égalise une nouvelle fois à l’heure de jeu et que Dimitri Liénard ne donne l’avantage au RCSA un quart d’heure plus tard. En déplacement sur la pelouse de l’AS Saint-Étienne la semaine suivante, les Strasbourgeois se trouvent globalement dominés durant la première période, encaissant un but de Hernani à la 41e minute avant d’égaliser trois minutes plus tard par Jean-Eudes Aholou. Les strasbourgeois font le break au classement la semaine suivante en accueillant Vesoul, l’un des deux poursuivants au classement, en s’imposant 2-0 devant plus de 9000 spectateurs. Lors du match retour le 6 avril 2013, le stade de la Meinau accueille 20 044 spectateurs pour assister à l’historique derby alsacien. La tribune Nord et la Stehtribune, construites respectivement en 1921 et 1930, permettent au stade de la Meinau de pouvoir accueillir jusqu’à 18 000 spectateurs.

racing club de strasbourg alsace Les moyennes s’améliorent en général à l’occasion des promotions en première division, la plus forte progression d’une saison sur l’autre faisant suite à la montée en D1 de 1977 avec une progression de 15 219 spectateurs. Les affluences les plus faibles sont enregistrées lors des matchs de Coupe de France, où les réceptions du Dijon FCO et du Lille OSC accueillent respectivement 12 269 et 10 097 spectateurs. Le Racing fait son entrée dans la compétition lors des trente-deuxièmes de finale en accueillant le club de Ligue 1 Dijon FCO le 7 janvier 2018. Après une première période équilibré, ce sont les Alsaciens qui ouvrent le score à l’heure de jeu par l’intermédiaire d’Anthony Gonçalves avant d’être rejoints cinq minutes plus tard sur un but de Papy Djilobodji. ↑ Claire-Marie Denis, Cédric Douzant, « Le jardin où tout a commencé », News d’Ill, Centre universitaire d’enseignement du journalisme, no 86, janvier 2006, p.

racing club de strasbourg alsace Les Strasbourgeois reprennent le championnat le 13 janvier 2018 avec la réception de l’En Avant de Guingamp, qui se conclut par une victoire logique des Bretons sur le score de 2-0, avec deux buts rapides en première période par Yannis Salibur à la 8e minute puis Nicolas Benezet à la 16e minute. Le Racing retrouve le chemin de la victoire lors de la réception du Dijon FCO le 20 janvier, les Strasbourgeois entamant parfaitement la rencontre en ouvrant le score par l’intermédiaire de Jean-Eudes Aholou dès la 5e minute avant de faire le break grâce à un penalty de Kenny Lala à la 19e minute. L’équipe est dirigée par Thierry Laurey, en poste depuis mai 2016. Le meilleur buteur de la saison est Stéphane Bahoken avec neuf buts inscrits tandis que Kenny Lala et Dimitri Liénard se partagent le titre de meilleur passeur avec six passes décisives chacun. La bonne dynamique alsacienne connaît cependant un coup d’arrêt lors de la réception du SCO d’Angers où, malgré une domination globale et la prise de l’avantage par Kenny Lala à la 27e minute, les Angevins parviennent à revenir puis à prendre l’avantage sur leurs deux seuls tirs cadrés du match par l’intermédiaire de Karl Toko-Ekambi à la 68e puis de Gilles Sunu à la 75e minute.